90 ou 120 jours, fin de mois, le 10…

90 ou 120 jours, fin de mois, le 10…

2 fois, en 2 jours… Ça devient du grand n’importe quoi là !! Y’en a marre ! De quoi je parle ? Mais de ces jolies bafouilles envoyées par les clients, si joliment formulées, pour vous dire au bout de 30 à 40 lignes qu’ils ne respecteront pas les délais de paiements et que la loi LME du 1er Janvier 2009 ne représente pour eux qu’une ligne de plus dans un bouquin de droit du commerce et des affaires. Sous prétexte que LEURS clients sont un peu long à la détente au niveau du règlement, ils se donnent le droit de répercuter ce décalage sur leurs fournisseurs. Non mais j’hallucine !! Déjà qu’en la matière notre beau pays est passé maître dans l’art du « je paye quand je veux et pis c’est tout », mais alors là. En 10 ans j’ai déjà eu droit à des : 90 jours fin de mois le 10, des 120 jours… Cette tolérance bien franchouillarde qui permet au client d’imposé SES propres délais de paiement, faisant abstraction de ceux du fournisseur, pourtant inscrit sur la facture puisqu’en plus c’est une obligation légale, mais depuis la loi LME on était censé avoir une « garantie » de paiement à au moins 45 jours (ou presque). J’ai eu des clients anglais, espagnols, américains, belges… et tous sans exception, on toujours payer « au cul du camion », à réception de marchandise, jamais aucun délai supplémentaire… Ah ça, comme dirait l’autre : l »Europe est pas faite (et le reste non plus d’ailleurs) 😉

Alors bon, je modère un peu et je veux bien admettre que des petites structures peinent à payer leurs fournisseurs par manque de trésorerie, après tout c’est la crise, soyons cool. Mais dans ce cas là on DEMANDE à son fournisseur de bien vouloir faire un geste, d’accorder un petit délai supplémentaire, bref, on trouve un arrangement. Mais là, que né-ni, les courriers sont purement et simplement des OBLIGATIONS, c’est écrit noir sur blanc : « comme NOS clients tardent à payer, on va NOUS aussi mettre un peu de temps, 2 à 3 semaines de plus minimum »… Bah voyons !!! Et moi je suis censé dire « amen », mais bien sûr !!! Encore une fois, une petite structure, on s’arrange, mais quand ces courriers émanent de grands comptes, alors là NIET, NADA, KEDAL, NEIN, NO, PAS QUESTION !!! Non mais et moi, je fais quoi avec mes fournisseurs ? Une jolie bafouille en leur indiquant que NON je ne respecterais pas LEUR délais de paiement parce que MES clients prennent des largesses avec les textes de loi ??!!

Tiens demain quand j’irais acheter mon pain, je dirais à la boulangère de me faire une facture, de bien y mentionner la date d’échéance et de la poster, sachant pertinemment que de toute façon, maintenant, je ne règle mes factures qu’à 90 jours fin de mois le 10 !! Ça va lui plaire j’en suis sûr. Pis temps qu’on y est, je vais p’t’être faire pareil avec les impôts…

Le monde marche décidément sur la tête, ma pov’ Lucette…

4 Comments

  • lfron06

    Salut, La nouvelle loi stipule : "ces délais ne peuvent dépasser 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture"... Et oui la crise est passée par là... J'aime bien l'idée des impôts... je vais essayer en remettant un dossier avec mes factures non réglés en 60 jours net... Allez courage.... /Laurent
  • lfron06

    Allez un petit post pour s'amuser... Au bout de 60 jours net, mon client (VEOLIA, petite structure....) m'appelle pour me dire qu'il ne peuvent payer la facture (350 €, très très grosse somme....) car j'ai mis IT en lieu et place de Informations et Technologies à la fin du nom de la société. Pas de souci, je refait la facture, mais pour en avoir le coeur net , je regarde le bon de commande et la... c'est marqué : Adresse de facturation V..... IT Que faire ? Bien entendu ils appellent en numéro masqué... Je vais donc renvoyer la facture et le bon de commande, en leur demandant s"ils ne se moquent pas du monde... (du moins de moi..) Allez bonne journée.. Bon défouloir ce post.. /Laurent
  • Serge Demoulin

    Bonjour Patrice, J'ai connu aussi cette situation quand je vivais en Belgique ( avant juillet 1995) et que je travaillais plus ou moins dans le même domaine que toi. Mes clients ne me payaient pas et moi bien sûr je payais mes fournisseurs... Après 90 jours ou 120 jours d'attente, je devais commencer à envoyer des rappels à mes clients et ça pouvais encore durer plusieurs mois avant d'être payé si entre-temps le clients n'avais pas mis la clé sous la porte... Quel bonheur quand je suis arrivé à Ténerife (Espagne) et que ej me suis rendu compte que ces pratiques n'existaient pas ! Ici on paye "comptant" et content ! :) Depuis, et malgré que je travaille à 100% avec des clients français, belges, suisses... J'ai adopté les pratiques d'ici : Je demande même à être payé d'avance, la plupart du temps à 100%. Et si le client me dit qu'il à peur, je lui dis que je préfère que ce soit lui qui prenne le risque plutôt que moi. Et que si mes conditions ne lui conviennent pas, il peut s'adresser ailleurs... Depuis je dors beaucoup mieux et je suis payé pour le travail que je réalise et les produits que je commercialise. Bon courage ;)

Laisser un commentaire