BioStand : avantages, inconvénients…

BioStand : avantages, inconvénients…

Hier soir, lors d’un échange avec un client, nous en sommes venu à discuter de notre offre BioStand : les avantages, les limites, les offres concurrentielles… L’occasion pour moi de revenir sur ces produits.

Démarche, conviction et éthique : Notre démarche à la base vient d’une éthique personnelle, d’une conviction, comme quoi en matière de communication aussi, il ne fallait pas nécessairement faire n’importe quoi pour notre environnement. Il y avait forcément des moyens de réduire notre impact environnemental (et celui de nos clients), même à petite échelle. C’est pourquoi nous avons étudiez les possibilités offerte en matière de systèmes d’expositions. Notre volonté était de trouver un système qui soit le plus proche possible de 100% recyclable.

Premières recherches : Après quelques recherches nous nous sommes d’abord tourner vers la classique système roll’up qui se décline désormais en « bambou ». Un beau progrès certes, mais un gros problème pour nous car ce caisson est de fabrication chinoise (provenance du bambou et fabrication sur place) générant un coût carbone trop important à nos yeux. De plus ces systèmes proposent généralement une impression sur du tissu polyester avec des encres standards. Enfin nous n’avions pas la maîtrise totale de ce type de structure ce qui représentait pour nous un handicap au niveau de la traçabilité écologique du produit et des délais de fabrication (4 à 5 jours).

La solution : Nous nous sommes alors tourné vers une société française qui a breveté un système de fabrication de structure en bois de bouleau issu de forêts « française » éco-gérées (FSC). Un premier bon point pour nous : du fait de la localisation géographique, le coût carbone s’en trouve très largement diminué. Ce type de structure nous permettait de plus, d’intégrer les supports visuels de notre choix, facilitant l’intégration de papier recyclé et/ou de bâche issue de bouteilles plastiques recyclées, là encore, de fabrication française, imprimable avec des encres végétales sans solvants, sur notre propre machine. De ce fait, les délais de fabrication tombent à 1 à 2 jours maxi et nous avons la maîtrise totale du produit.

Emballages : Nos BioStand sont livrés dans des tubes cartons (recyclés), des boîtes en bois (issu de forêts « française » éco-gérées (FSC)) ou des sacs avec bandoullières en chanvres ou coton bio.

annonce-biostand-blog

Avantages et inconvénients : L’inconvénient majeur de notre solution BioStand réside dans son mode de finition. Impossible, voir impensable d’y mettre un visuel ayant une finition brillante résultant de l’application d’un laminage. De ce fait, ces systèmes supportent assez mal la pluie et sont donc réserver à un usage « intérieur ». Mais quand on souhaite avoir une solution 100% éco-communication, on envisage pas une seule seconde de procéder à un laminage, un encapsulage ou autre finition important une nouvelle matière plastique à la structure et rendant ses avantages écologique totalement caduques ?!!… Les avantages de notre offre BioStand sont avant tout environnementaux. Un faible impact au niveau du coût carbone dû à la proximité géographique du lieu de fourniture des matières premières et à une fabrication 100% française sans intermédiaire. Une structure issues de produits recyclés et qui est donc 100% recyclable. Souplesse et rapidité de fabrication. Une gamme complète en constante évolution et permettant de nombreuses possibilités d’adaptabilité (les Bio-Up et Bio-Eco peuvent par exemple être fabriquer dans de nombreuses dimensions hors standards afin de répondre à des besoins précis, ou encore, le Bio-Up peut se décliner en R°/V° ou être équipé d’une tablette porte-document…). De plus, une fois la structure acquise, lors d’un changement de visuel, il n’y a qu’à réimprimer une nouvelle bâche, sans réinvestir dans une nouvelle structure, maximisant ainsi les coûts, l’investissement… Enfin, dernier avantage et non des moindres : le coût. Nos systèmes BioStand ont un rapport qualité/prix très intéressant et sont par exemple pour le Bio-Eco et le Bio-Up, moins chers que les systèmes bambous.

Alors et vous, pour votre « éco-communication », vous êtes plutôt « green-washing » ou « véritable solution écologique » ??

Laisser un commentaire