Fin du stage d’Audrey : son compte-rendu et ses impressions

Fin du stage d’Audrey : son compte-rendu et ses impressions

Je commence mon Compte rendu de stage pour M. Gabin, par la liste rédigée de mes réalisations.

  • Dans un premier temps, j’ai commencé mon stage par une première réalisation que je n’avais jamais faite, un logo pour un réseau de mise en relation professionnelle très ciblé (et pour le coup, 3 propositions minimum de concepts (pas comme à l’IAV…) – Illustrator CS4.
  • En second, j’ai commencé par réaliser des visuels de divers concepts – Photoshop CS4 – pour l’affiche d’un Tournoi de Tennis. Au final, deux propositions d’affiches fonctionnaient – InDesign CS.
  • Ensuite, j’ai eu la surprise d’avoir un exercice très intéressant à faire et qui se pratique en agence, une heure pour « recopier » la charte graphique d’un document institutionnel. Que je n’ai pas relevé… 1/3 correct. J’ai fini une heure après en prenant mon temps se qui n’existe pas vraiment en réalité – Illustrator/InDesign.
  • Patrice m’a ensuite proposé de travailler sur le projet qui pour moi a été le plus important en terme de «commande» si je peux me permettre, la maquette de présentation d’un concept pour la signalétique de la Médiathèque d’Orléans. 3 allers-retours, croquis de l’espace «=état des lieux», photos, prises de contact avec les employés des bureaux situés dans chaque salle du bâtiment et parfois leur opinion, l’ambiance de chaque étage… Mise en concurrence et pas un appel d’offres (différent) – Illustrator/InDesign.
  • J’ai également vectorisé 3 petits éléments présents sur les PackCREA, pour avancer Patrice (roll-up, enveloppe, carte de visite) – Illustrator.
  • Après, nous avons travaillé, moi quasiment sur une journée, et lui environ 2h sur le carton d’invitation pour la soirée dégustation cidres/poirés proposé par l’épicier normand et une sommelière – Illustrator.
  • Également sur la même commande, j’ai proposé 2 concepts (3 déclinaisons)pour la création du logo de Sonia LB (événementiel) et Patrice au moins 6 propositions de concepts dont deux sélectionnées que j’ai approfondies par la suite – Illustrator.
  • Pour finir ces 4 petites semaines de stage, j’ai travaillé sur ce qui a été le plus difficile pour moi, ainsi que l’étape cité ci-dessus d’approfondissement du logo de Sonia, la réalisation d’un bandeau Titres pour un annuaire. 4 concepts qui fonctionnent ont fini par sortir mais le Foot et le format 15,5*2,1 ne sont pas mes amis. Mais notre travail est loin d’être simple – Illustrator.

Au final, ça ne représente que 8 participations, 2 par semaine en moyenne. J’ai plus qu’à prendre du galbe au niveau rythme de travail. Merci pour tout cela en tout cas, et plus d’exercices chronométrés auraient pu me préparer davantage à l’éventualité de devoir travailler un jour rapidement (agence de communication…).

Impressions, ressentis et vécu personnel.
Je vais commencer par énoncer un fait : « M. Patrice Gabin est un dingue de taf », si je peux me permettre l’expression. Mais j’ai compris aussi qu’il n’a pas trop le choix. C’est la première personne a me dire que faire 10 jours sans dormir, c’est possible pour «mon Maître vénéré M. Patrice Gabin», parce qu’il le vaut bien…;). Il est «pour les journées de 48h», «Dormir ça sert à rien». Et malgré un rythme de vie un peu acharné il reste, sur 4 semaines en tout cas, et dans le professionnel, agréable à vivre M. le polychrone (psychologie du travail, féminin). Il en devient même vite oppressant de culpabilité car j’ai le sentiment clairement que mes études ne m’ont pas appris à avoir à manger dans mon assiette à la sortie et que le plus gros du travail n’est que devant moi. Je viens de comprendre que je vais sûrement devoir compléter de façon rapide et professionnel mon objectif, c’est-à-dire pratiquer dans le domaine de la communication pour de «l’alimentaire» tout en montant mon projet d’Art thérapeute. Mais le fait est que l’IAV ne me donne pas les moyens en 4e année de savoir pratiquer cela.

Je remercie donc Patrice pour tout ce qu’il m’a fait faire, montré, dit, appris, argumenté, expliqué, fait découvrir… Et puis pour m’avoir éveillé sur la réalité professionnelle de notre domaine en particulier, la communication à Orléans. Et  pour m’avoir mise à l’aise. Le lieu est très agréable (Macintosh, CS4, Traceur, Thé-Café, normandises, Nabaztag (TAGADA), plantes vertes dépolluantes et qui absorbent également les ondes électromagnétiques, des livres et des CD de bandes d’images, le magazine Étape… Surtout pour avoir été plus que disponible intellectuellement, professionnellement et humainement. Les échanges que nous avons eus ont toujours été chaleureux, nous avons conversé sur la Vie professionnelle/ vie privée, sur le métier de la communication dans la réalité professionnelle Orléanaise, les techniques d’impressions…

Pour ma part, j’ai constaté mon manque réel de maîtrises des logiciels et d’autonomie dans le travail. Et j’ai apprécié pratiquer de vrais horaires a travaillé plus concrètement. De ce fait, j’ai appris à faire des choses que je n’avais pas faites ; utiliser la palette dégradé, faire du détourage, des choix de typos plus importants et travailler mon regard (échelle, lisibilité).

Les ++ :
Travailler sur CS4
Lui : autodidacte et plus que disponible
Discussions toujours intéressantes : sur la PNL, sur mon projet professionnel…
Conseils pour mon entourage :

  • Mathilde – stage, édition 3 exemplaire sur une maison à Java réalisée par un architecte Français, imprimeries pour projet spécifique, démarche à suivre.
  • Clément – monter une entreprise afin de démarcher des clients pour des produits écologiques. La couveuse, Pépinière.
  • Chloé – intéressée par le statut d’auto-entrepreneur. Bons et moins bons aspects de ce statut.

Sites: brusheezy, vecteezy, stockxchng…
Flashages – pour impression Offset, imprimerie municipale.
Traceur : nuancier papiers
RDV client institutionnel, pour la refonte du logo de la ville.
Loupé : le salon des professionnels…
Rencontres de quelques personnes du réseau de M. Gabin
Anecdote : On vient du 28, hein mon go ?!

10 Comments

  • Amélie

    moi je suis témoin de son manque de travail, euuh...de son bon travail XDDD
  • Phileas

    Une bien belle et bonne expérience pour Audrey, apparemment. Et une reconnaissance méritée des qualités de "M.Gabin". :-)
  • l'épicier Normand

    Audrey, très heureux de t'avoir rencontré et au plaisir de te croiser dans l'épicerie. Merci d'avoir fait avec Patrice du super boulot pour ma dégustation Cidres et poiré. Heureux aussi d'avoir échangé un jour sur l'entreprenariat. Anecdote : Tu viens le 28 ? Yan, L'épicier Normand.
  • Audrey

    J'avais pas percuté que le compte rendu tournerait aussi vite.. mais je suis entièrement d'accord avec Phileas. Heureuse aussi de vous avoir rencontré M. l'épicier Normand et surtout d'avoir pu goûter et profiter de vos normandises qui ont été comme la cerise sur le gâteau, ctd un très bon accompagnement durant le travail. Tout simplement délicieux, surtout l'assortiment d'amende, selon mes papilles.. Au plaisir de vous revoir un jour pour de plus amples discussions et de découvertes culinaires!.. D'ailleurs pour le 28, je pense que ça risque d'être un peu compliqué pour moi de m'y rendre (timing, transport=contexte) A bientôt Audrey
  • johann lauthier

    Bon, Audrey, tout aurait été parfait si tu ne m'avais pas vieilli de xx années (sisi, deux x car bien plus de 10 ans ! lol) en me comparant à un gars tout à fait brillant (ça, c'est plutôt flatteur) mais légèrement plus vieux.... ;-) Sans rancune et bon courage pour la suite !
  • Audrey

    Ya intérêt que ce soit sans rancune... lol. Mais, je vais essayer de travailler sur votre logo donc si vous pouviez m'envoyer des bonnes ondes, ça pourrait peut-être m'aider... Merci Et très bonne continuation à vous aussi, ainsi qu'à l'émergence de votre projet qui mérite vraiment d'être dvp, appliqué, utilisé. Qu'on arrête d'être à la traine alors qu'en fait des solutions existes mais ça à l'air tellement compliqué... Je crois en la pertinence et la force de votre projet, donc courage! Audrey
  • mamirock

    Je vois que ton maître vénéré s'est acharné sur toi pour te montrer ce qu'est la vie d'un "PROFESSIONNEL". Tu as eu énormément de chance d'être en sa compagnie. C'est un homme juste, bon et complètement déroutant je dois le dire, mais avec cette expérience, je pense que tu as compris ce que travail et professionnalisme veulent dire. Bon courage pour la suite.
  • David

    Bravo Audrey, j'espère que tu as pu tenir le vouvoiement jusqu'au bout. Bonne continuation
  • Audrey

    Oui, je l'ai vaincu le vouvoiement. Et oui il m'a plus que fait redescendre sur terre, professionnellement. Encore merci Patrice! (snif...)
  • johann lauthier

    Je crois que le stage est terminé, donc tu peux oublier le vouvoiement pour un truc du style : "mais qu'est-ce que tu m'as fait chier, pendant ce stage !" !!! lol ça a plus de gueule que le "vous avez été un maître de stage incroyable qui m'a appris la dure réalité du monde du travail", non ? ;-)

Laisser un commentaire