Le supplément « écologique » de LA REP parle des BIOSTANDs

Le supplément « écologique » de LA REP parle des BIOSTANDs

Dans la REPUBLIQUE DU CENTRE d’aujourd’hui : jeudi 29 septembre 2009, vous découvrirez un « publi-reportage » sur notre gamme BIOSTAND.

larepeco

En voici le contenu :

Des structures d’exposition 100 % écologiques, c’est ce que l’agence de communication patricegabin.com propose. Une innovation intelligente et… durable.

Créée en 1999, l’agence de conseil en communication, patricegabin.com, travaille pour des clients variés tels que des administrations, des institutions, des PME ou de grands groupes et ce, aussi bien à l’échelle régionale que nationale. Il y a un an, l’agence se lançait dans une réflexion motivée à la fois par les convictions personnelles du dirigeant et la demande croissante de ses clients (Agenda 21, entreprises ver tes…). Ce processus (éco-conception, réalisation de prototypes et de tests) est arrivé à son terme. Depuis le mois de mai, l’agence commercialise sous la marque BioStand « une gamme de supports de communication écologiques » ; par comparaison aux structures classiques constituées de matériaux comme le PVC, l’aluminium ou plus récemment, le bambou.

Des ossatures en bois labélisé FSC et des toiles recyclées et recyclables

Le bambou est cultivé de l’autre côté du globe (d’où une empreinte carbone élevée), le PVC et l’aluminium, quant à eux, ne sont ni biodégradables, ni renouvelables… Une approche globale était donc nécessaire afin de proposer un produit le plus proche possible de la mention « 100 % écologique ». Les produits BioStand, ce sont des ossatures en bois et de la toile tendue. Le bois ? Une ressource renouvelable. Ici, « du contreplaqué de bouleau non-traité, issu de forêts éco-gérées françaises. » La toile ? Un produit issu du recyclage. Elle sera imprimée selon votre charte ou votre élément de création graphique, fourni par vous ou réalisé par l’agence ; et sera elle-même recyclée, pour cela il vous suffira de la rapporter à l’agence. L’impression est réalisée à base d’encres végétales et d’éco-solvants, pour préserver, une fois de plus, l’environnement. Pour aller encore plus loin : elle se fait sur place par patricegabin.com et permet ainsi l’économie du transport.

Une gamme adaptable, jusqu’au sur-mesure

Les BioStand sont des produits fonctionnels, faciles à assembler et modulables, selon la taille et l’agencement de vos stands. Patricegabin.com décline ces supports sur plusieurs dimensions et peut aussi réaliser des structures sur-mesure.

Structures de base :

  • Bio-Up, stand déclinable, hauteur 200 cm, largeur 50 à 100 cm, profondeur 40 cm, avec une option porte brochures
  • B io – Eco, totem, hauteur 200 cm, largeur 80 cm, profondeur 32 cm
  • Bio-Expo, comptoir déclinable, hauteur 95 cm, largeur 95 cm, profondeur 45 cm
  • Bio-Doc, por te brochures, hauteur 96 cm, largeur 40 cm, profondeur 30 cm

Les systèmes BioStand sont brevetés. « Et ils sont fabriqués en France », souligne Patrice Gabin. Le coût de ces structures d’exposition durables/écologiques est égal, voire inférieur, au prix des structures traditionnelles. Un argument de plus en faveur de ces nouveaux produits.

Vous trouverez également (entre autres) dans ce supplément des articles sur nos ami(e)s de VERSION ECOLOGIQUE et d’ENVIE D’ECO (sur la même page que nous). 😉

publireportagelarep

[download id= »3″]

6 Comments

  • mamirock

    Article excellent ! tout y est précisé, car quand on parle d'écolo, il y a tout et n'importe quoi. Alors pour le coup, j'opte pour PATRICEGABIN.COM ! Bravo
  • Patrice GABIN

    @mamirock : merci ma fredouille... et oui, il est important d'être clair et précis en matière d'écologie, car aujourd'hui, le message a tendance à se noyer dans une masse d'informations peux pertinentes. Pour exemple, le texte de ce publi-reportage a été presque totalement remanié en interne. En effet, même si le journaliste venu m'interviewer avait compris l'ensemble de la démarche, il confondait les notions "recyclable" et de "biodégradable". Bien évidemment les BIOSTANDs sont "recyclables" mais en aucun cas "biodégradables". Quand on pense que c'est ce genre de média qui sert de relais culturel et informatif auprès du grand public, on ne peux que s'inquiéter des dérives d'une telle méconnaissance de vocabulaire. En tout cas, pour en revenir au fond de l'article, je pense que cette fois-ci on en pourra plus me dire : "c'est quoi les Biostands" ;)
  • xtelle

    Bravo ! ... tout cela n'est que justement mérité.
  • Mike - botaniste heureux et businessman vert

    hello, question suite à ce passage presse : tu as eu un retour en terme de ventes, ou bien pas (pas encore) ? en tous cas, bravo pour cette superbe initiative, qui manquait un peu (beaucoup) dans le paysage des prestations événementielles... Question : tu en fais quoi de tes produits éco-événementiels après l'événement ?
  • Patrice GABIN

    @Mike : en voilà une question qu'elle est bonne ;) Et bien, la structure bois est bien évidemment conservée par le client qui pourra la réutiliser pour une prochaine échéance. Il suffira alors de faire un nouveau visuel sur bâche avec 2 nouvelles suspentes et le tour est joué. La bâche imprimée que le client me ramène est retournée à mon fournisseur qui la remet dans le circuit de recyclage, ou alors on peut aussi récupérer la bâche pour faire des couvertures de porte-documents, des trousses, des portefeuilles, des sacs... ;)

Laisser un commentaire