SALON PROFESSIONNEL DES SERVICES AUX ENTREPRISES EN REGION CENTRE : un échec ?

SALON PROFESSIONNEL DES SERVICES AUX ENTREPRISES EN REGION CENTRE : un échec ?

redcard

Pour une première, j’ai bien peur que celle-ci ne reste pas dans les annales, ou alors dans la case : première-dernière. Ce premier SALON PROFESSIONNEL DES SERVICES AUX ENTREPRISES EN REGION CENTRE s’annonçait pourtant bien. Une thématique intéressante, des exposants variés et de qualité, un lieu accessible et un salon gratuit pour les visiteurs. De prime abord, que du bonheur… oui mais… Car il y a un « mais » et pas des moindres, puisque ce salon s’est davantage apparenté à un désert aride en matière de visiteurs plutôt qu’à un hall de gare les jours d’affluences estivales. Les exposants semblent pour la majorité TRES déçus de ce salon où ils n’auront croisés que leurs clients et leurs ami(e)s. Relativement normal quand on voit la pauvreté de la communication extérieure faite autour de cet événement. Personnellement, si je n’avais pas eu quelques clients exposants, je n’aurais sans doute jamais entendu parler de ce salon. A part peut-être un 1/4 de page dans le Loiret Eco et le mini-buzz de ces mêmes clients-exposants, ce fut un néant absolu. Il paraît qu’il y a eu quelques 4×3 disséminés à des « endroits stratégiques » ? Pas vu l’ombre de la queue d’un !!! Bon j’exagère, j’ai reçu, à partir du 2e jour du salon, 5 mails en moins d’une heure pour me prévenir qu’il ne restait plus que 2 jours pour rendre visite aux J.E. (Joyeux Exposants). La belle affaire, j’y étais déjà allé le premier jour. A croire que ces mails ont été envoyés à tous ceux qui s’étaient préalablement inscrits au salon ou à ceux qui y sont déjà passés le premier jour. Et même peine, même punition le 3e et dernier jour du salon, un nouveau mail pour m’avertir que cette petite merveille se terminait le soir même et qu’il fallait que je me presse au Parc des Expos… Non mais sérieusement de qui se moque-t-on ? Je n’ose imaginer le prix d’un stand pour cette manifestation, mais je pense sincèrement qu’une clause « satisfait ou remboursée » aurait été la bienvenue, parce que là, pour un échec, c’est un échec… Certes, il n’est probablement pas simple d’organiser un salon de la sorte et c’est de toute évidence un métier à part entière… Enfin moi j’dis ça, j’dis rien…

Je ne vais pas encore me faire que des ami(e)s avec ce petit post, mais ayant passé quelques heures par 2 fois dans les allées désespérements désertes du salon, à voir les mines tristes des exposants prêts à se passer la corde au cou, je ne peux qu’exprimer un minimum de déception. Je crains même que certains visiteurs n’ai fait plus de contacts et de business pour leur compte en venant gratuitement au salon, que les exposants qui ont payés pour y être.

Voilà, ça c’est fait… au suivant… ^^

8 Comments

  • l'épicier Normand

    Et zou, carton rouge pour cette organisation. Remarque, je suis allé chez les Voisins (ARBAT) et c'étais bien vide aussi ...
  • Oliv'

    Je confirme !
  • johann lauthier

    je vous trouve vachement durs... je vais répondre sur mon blog...
  • David

    Ca c'est un article qui restera dans les annales !!! Grand merci monsieur GABIN et tous les autres amis, pour vos petites visites.
  • mamirock

    Un grand merci pour les sympathiques visiteurs venus par compassion pour les pauvres misérables que nous étions. Ce salon : une catastrophe !!!!! une rentabilité 0. 50 visiteurs le premier jour, 150 hier et aujourd'hui (à vue de nez : environ 200). Un ration extraordinaire quand on voit le prix des stands. Un mouvement de colère entre les exposants qui nécessite ce soir de ma part une lettre que je vais faire tourner auprès de tous les exposants qui y mettront leur ressenti. Je pense que le négatif va être de rigueur. Le grand +, les échanges sympathiques entre nous et les parties de rigolage. Sincèrement, je n'ai jamais vu cela, mais quelque part, tant pis pour nous... nous n'avions qu'à attendre la deuxième fournée.... enfin. Aujourd'hui c'est fini et j'en retiendrai sacrément la leçon
  • Laurent PRETRE

    @Johann : Je suis bien d'accord avec Patrice et encore il est light ;). Franchement, y a vraiment pas d'excuses possibles, faut arrêter ! C'est juste un problème de personnes et de compétences sur la com.
  • Patrice GABIN

    @lépicier @Oliv' @David @Mamirock : merci, je ne fais que souligner une évidence, tout en espérant malgré tout qu'il y ait un acte 2. @johann : je ne pense pas être si dur que ça... ma réponse sur ton blog et en copie ci-dessous ;) "Salut mon pote... bah tu sais quoi, je suis à 200% d'accord avec ton analyse. Il y a sans nul doute plusieurs raisons à cet échec et les organisateurs ont probablement été quelques peu présomptueux de miser sur la valeur "régionale". Personnellement je ne cherche pas à analyser les raisons, et tu me connais assez bien maintenant pour savoir que je ne cherche pas non plus à descendre qui que ce soit. Je pointe simplement du doigt un manque évident au niveau de la communication. Quand on organise un événement de la sorte, qui plus est au niveau "régional" on se donne les moyens de communiquer sur le sujet, je buzzer (puisque c'est le terme à la mode ces derniers temps) ou tout du moins de couvrir une zone suffisante. Hors à mon sens, ça n'a pas été le cas. That's all. Après il y a d'autres raisons plus ou moins évidentes et si mon post va en total soutien aux exposants je n'en oublie pas non plus la déception des organisateurs. J'imagine que cela doit être dur de subir un tel échec et j'espère sincèrement qu'il y aura une deuxième édition, revue et corrigée, que les organisateurs en sortiront plus grands, plus fort de cette première expérience malheureuse, car je demeure persuader que la thématique était bonne et qu'il y a un potentiel pour ce genre de salon. Mais de grâce, la prochaine fois... COMMUNIQUEZ !!!!!!" @Laurent : "light" ? tu trouves ? non, je ne cherche à enfoncer personne. Organiser un tel salon est un travail de dingue et on ne peut pas tout réussir du premier coup. Je n'accuse pas, je constate. Je ne peux pas dire non plus qu'il s'agisse d'un problème de personnes ni de compétences car je ne connais pas les organisateurs de ce salon et je n'aime pas juger trop attivement. Je pencherais davantage pour un manque de rigueur et peut-être un peu de naïveté. Il y a un manque flagrant en matière de com' et ça, en tant que professionnel, cela me choc un peu c'est tout. Mais ils feront mieux la prochaine fois à n'en pas douter.

Laisser un commentaire