SEESMIC : un repositionnement logique et prévisible

SEESMIC : un repositionnement logique et prévisible

seesmicdesktop

Cela faisait un bon moment qu’entre seesmic-users nous évoquions cette éventualité, mais c’est désormais chose faite, SEESMIC a récemment repostionné son nom, sa marque et sa stratégie (dumoins si il y avait une jusque là), vers l’application desktop, au dépend de ce qui l’a rendu célèbre, à savoir la vidéo. Cette dernière toujours présente, subissait depuis plusieurs mois un sérieux ralentissement, tant au niveau de son évolution technologique que de sa communauté, lassée par des promesses d’évolutions qui ne sont jamais venues. Mais l’ami Loïc a eu comme toujours le nez fin, il avait senti le vent tourné en rachetant Twhirl, formidable outil destkop agrégateur de flux Twitter / Friendfeed et autres… Depuis, SEESMIC a lancé son propre outil desktop : SEESMIC DESKTOP (^^) pour le moment cantoné aux services Twitter / Facebook… Bon why not ?! Personnellement je reproche l’absence de l’intégration des vidéos Seesmic comme avec Twhirl (outil dont le développement a été abandonné au profit de seesmic desktop), mais la porte n’est sans doute pas fermée. J’imagine que Loïc attend le moment propice pour relancer son service vidéo, en s’appuyant sur une communauté d’utilisateur de son outil, encore plus grande ?!! Et puis je suppose également que l’outil vidéo sera toujours vendu en « marque blanche » ?!! Bref, il semble de bon ton de dire : SEESMIC (vidéo) est mort (dommage), vive SEESMIC (desktop) !! … ou pas.

5 Comments

  • Laure Dessaux

    Cela signifie que nous allons donc abandonner twhirl ? J'aimais pourtant bien cet outil... Il va falloir qu'on en recherche un nouveau... C'est ça qui est vraiment usant dans le 2.0 : tout le monde se rachète, c'est limite Dallas ! Et nous, les utilisateurs, on en subi les changements incessants sans avoir notre mot à dire.. et en perdant du temps à rechercher une solution qui nous convient, etc... En tous cas, merci pour l'info !
  • Patrice GABIN

    @Laure : effectivement, j'utilisais également énormément Twhirl qui était vraiment bien foutu. Pour le moment l'outil reste actif mais il n'y aura visiblement plus aucune évolution. En même temps, c'est logique, SEESMIC ne va pas faire tourner 2 produits "concurrents". Donc il va falloir se replier sur SEESMIC DESKTOP. Qui n'est pas mal fichu, même si je regrette vraiment l'absence d'intégration avec les vidéos SEESMIC. Sinon, tu peux aussi te rabattre sur un plugins FIREFOX nommé YOONO, développé par mon pote Laurent Querel et sa team. YOONO intègre Faceboog, Twitter, Friendfeed, Flickr (très pratique pour moi qui l'utilise beaucoup), mais également les messageries telles que MSN ou YAHOO MESSENGER, Myspace, Imeem, GOOGLE TALK, AIM... et bientôt de nouveaux réseaux sociaux... Tu y perdras le principe du desktop, mais tu y gagneras une plus grande intégration. A voir donc, en fonction de ton usage. Mais d'accord avec toi sur les changements incessants de ces outils 2.0. L'aspect communautaire permet à ces outils de se développer, d'évoluer... mais c'est parfois aussi au détriment de cette même communauté (par exemple, la page des vidéos seesmic a été déplacée vers une nouvelle URL, sans prévenir les utilisateurs qui se sont retrouvés le bec dans l'eau.. du moins pour les francophones). Attention au risque de lassitude...^^
  • Grégory MAUBON

    Bonjour, Je suis OK avec vous sur le fait que les outils web 2.0 sont très changeant et que cela peut devenir agaçant. Cependant il ne faut pas oublier le fait que c'est aussi un résultat du modèle économique sous jacent (qu'il existe ou pas d'ailleurs @Patrice !) qui nous propose le service gratuitement. Nous sommes tributaires des choix de l'éditeur qui, après tout, ne s'engage à rien. Il faudra bien à un moment ou à un autre que ces entreprises rentrent du cash et pas uniquement sous forme de pub ou de tour de table ... mais c'est un autre débat ;) Grégory (qui va essayer Seesmic Desktop!)
  • myriam

    Pareil :-) Tu fais d'ailleurs partie de ces jolies rencontres qui, sans seesmic, n'auraient pas eu lieu. Le problème avec seesmic desktop (& all) c'est le second écran nécessaire pour pouvoir continuer à travailler. Peut-être une piste de business model à développer :-)
  • Patrice GABIN

    @myriam : merci à toi ;) c'est vrai que des rencontres grâce à Seesmic, et des belles, il y en a eu beaucoup... la notre IRL restera à jamais graver dans ma mémoire... et ça, c'est un "vieux con" qui te le dit :D

Laisser un commentaire